Béné dicte une vie Green à qui veut bien l’écouter

0 Flares 0 Flares ×

Continuons la découverte des filles qui composent la super équipe du menu VG du vendredi… c’est autour de Bénédicte de se prêter au jeu… elle répond à mes questions pour mon plus grand plaisir, de découvrir de chouettes personnes avec qui on partage de belles valeurs! 

 photo beneTon blog, depuis quand ? La première recette a été publiée le 8 mars 2012 sur la latarteriedebéné pour se transformer en make me green.

J’ai commencé le blog peu après être devenue végétarienne, pour partager mes découvertes du monde VG que je trouvais extraordinaire. L’équipe de menu VG m’a accepté il y a 2 ans!

 

Ta petite histoire qui a amené à ton choix VG : 

Je n’ai jamais aimé la viande, le goût de sang de la viande rouge m’a toujours dégouté.
Le déclic est arrivé à Noël 2011, mon père a ouvert une boîte de conserve de graisse d’oie pour arroser la traditionnelle dinde. Entre l’odeur parfaitement infâme et l’absurdité de la chose (faut quand même réaliser qu’on tue une dinde pour mettre sa graisse dans une boîte de conserve…)

j’ai réalisé que je ne voulais plus prendre part à ça.

J’ai tout d’abord arrêté la viande, puis le poisson. Tout s’est fait progressivement et sans aucun manque. Mon alimentation est 100% végétale depuis maintenant 2 ans. Il y a eu quelques embûches (j’ai eu du mal avec le fromage) mais je suis heureuse de dire que :

mon alimentation, en plus d’être meilleure pour ma santé, ne fait souffrir aucun animal

 

Tes convictions/idées à défendre…

J’aimerais montrer autour de moi, partout, que l’on peut avoir une alimentation végétale hyper gourmande, savoureuse et simple sans aucune privation. Je suis persuadée que l’on peut faire la différence par l’assiette et changer les mentalités. C’est pour cela que faire partie de l’équipe de Menu VG est très important pour moi, toutes les semaines nous proposons un repas simple et équilibré ; il n’y a plus de raisons de ne pas essayer.

Un végéta*ien ne mange pas que des graines, son alimentation est très riche et variée, épicée, …il ne faut jamais cesser de le dire pour casser cette image du VG triste et maigrichon. 

Je fais également partie de l’association Saveurs Durables pour laquelle nous organisons une journée portes ouvertes (le 11 avril à Paris) avec des ateliers de cuisine pour petits et grands, deux concours de cuisine, des conférences, une disco soupe, ….une journée conviviale qui promet d’être riche en rencontres et très gourmande.

J’anime également des ateliers culinaires pour mettre en pratique dans la cuisine de tout le monde cette alimentation végétale. J’aime le contact avec les autres, leur apprendre ce que je sais pour rendre leur vie un peu plus savoureuse et leur prouver qu’au final la cuisine c’est simple et c’est un vrai moment convivial.

Avis aux parisiens : le prochain atelier sera le 11 avril avec l’association Saveurs Durables sur le thème des cupcakes!

Au delà de l’aspect culinaire que j’aime tout particulièrement il s’agit également de s’alimenter sans faire souffrir le moindre animal. Parce que c’est possible tout d’abord, et parce que de nos jours il n’est plus sensé de consommer tous ces produits animaux pour des raisons éthiques, écologiques et pour notre bien être.

Si je ne mange pas mon chat pourquoi irai-je manger une poule ou un agneau ?

Si les ressources naturelles mises en œuvre pour produire 1 Kgs de bœuf peuvent servir à nourrir toute une famille avec des céréales pendant 1 semaine pourquoi nous obstinerions-nous à manger du bœuf ?

Je n’ose pas écrire plus car j’ai du mal à m’arrêter quand je suis lancée mais je crois que vous avez tous saisi ce que je voulais dire!
 

Tu cuisines pour combien ?

Je cuisine toujours en grosses quantités car je prépare mes déjeuners du lendemain et je suis incapable de cuisiner pour une seule personne. La cuisine doit être généreuse, même en quantité (à condition de ne pas gâcher ensuite en jetant les restes bien sûr).
 

Où fais tu les courses? et tous les combiens ?

Je fais le marché tous les dimanches, c’est un rituel que je ne louperai sous aucun prétexte. Une maraîchère propose des produits bio ou en agriculture raisonnée, tous les produits viennent de la région parisienne et j’ai rarement vu d’aussi beaux légumes.
Pour le riz, la farine, laits végétaux, … l’épicerie de manière plus générale c’est le rayon bio du supermarché près de chez moi ou la biocoop environ 1 fois par mois.

J’attends patiemment ma place dans l’AMAP de ma ville mais la liste d’attente est bien longue….

 

Tes aliments chouchous :

Le citron, je raffole de tout ce qui a un goût de citron.

Les graines de chia, en porridge ou dans mes céréales du matin.

Le brocoli que je mange presque à tous les repas quand c’est la saison. A la vapeur, sauté dans un wok, ou en tartinade, j’ai du mal à m’en passer.

Au grand dam de mon entourage j’ai également une grande passion pour les tomates séchées.

 

Ta/tes recettes préférée/s :

J’aime beaucoup (vraiment beaucoup) le mafé VG que prépare mon beau-frère.

Mon plat réconfort par excellence est une blanquette de seitan aux shiitakés.

En été c’est salade composée tous les jours avec une petite sauce au citron et purée de sésame.

Voici quelques recettes que j’apprécie ou que mes lecteurs adorent :  

Un peu de gourmandise avec le Love Cupcake ou mes tartelettes poire chocolat.  Ou découvrez encore celle qui a été plébiscitée sur instagram : La terrine du chasseur ne sachant pas chasser.

 

Qu’est ce que t’a apporté ton choix d’alimentation VG ?

Une grande sérénité.

Je vis en accord avec mes principes et cela n’a pas de prix.

Je sais que le pays des bisounours n’existe pas, un monde sans souffrance animale, sans pollution, sans injustice nord/sud avec un réel partage des richesses…..mais je ne me démotive pas et apporte ma pierre à l’édifice, je suis un petit colibri.
Ma famille et mes amis cuisinent VG quand je suis là, ils sont adorables ! Les discussions sont parfois animées mais toujours riches en réflexion pour tout le monde. Certains se posent maintenant plus de questions et je suis très heureuse d’avoir aidé la petite graine à germer dans leur esprit.

 

Comment tu t’imagines dans 10 ans ?

J’espère avoir quitté Paris pour une vie plus calme et moins stressante. Une maison avec un jardin dans lequel je cultiverai mes légumes. J’animerai des ateliers de cuisine toutes les semaines pour développer la green attitude dans toutes les assiettes.

 

Retrouvez Béné sur Twitter avec ce pseudo @benediketeu.

Nous répondrons à vos questions dans les commentaires…

Rendez-vous sur Hellocoton !
0 Flares Facebook 0 Pin It Share 0 Email -- 0 Flares ×

One thought on “Béné dicte une vie Green à qui veut bien l’écouter

  1. […] Par ici mon ami : clic […]

Un petit mot?